RETROUVER SA LIBERTE PAR LE CHAMANISME

L'ALCHIMIE DE L'ETRE

prendre rdv

L'alchimie de l'Etre est un parcours initiatique de conscience qui s'adresse aux personnes désireuses de continuer leur chemin d'évolution de développement personnel et/ou spirituel, d'une façon très différente des approches dites " conventionnelles". L'approche de la Psy-Corps-Energie ® agit sur le domaine personnel, professionnel, relationnel, et la santé.

Tout au long de cette rencontre avec vous-même, la place du verbe a son importance. La justesse de la parole, par les mots choisis. La conscience du verbe créateur et son impact sur l'Etre.

Vous êtes totalement actrice/eur de vous-même dans ce processus original, ce qui vous permet de reprendre votre vie en main et de disposer de clés, pour vivre heureuse/x et dans la vérité de qui vous êtes.De façon autonome et en toute conscience.

Ne plus subir vos émotions, vos peurs, ni vous sentir impuissant(e)s face aux situations et/ou aux personnes. Vous découvrez votre capacité à réagir et à améliorer votre vie. Devenir un Etre de volonté et de liberté!

L'engagement est la clé indispensable à toute réussite et évolution. Le travail est totalement propre à chacun(e) et ne peut ressembler à celui d'un(e) autre.​

Le parcours se déroule comme suit, après un bilan initial personnalisé :



Les libérations :



∞ la libération de l’Enfermement, permet l'ouverture au changement.



∞ Des cinq blessures de l’âme définies par Lise Bourbeau : 


                                                         Caractéristiques de la BLESSURE DU REJET (non exhaustives)



Eveil de la blessure : Ne pas sentir le droit d’exister. Avec le parent du même sexe (maman pour une fille, papa pour un fils)


Masque mis en place pour se protéger : Fuyant


Corps : Contracté, étroit, mince ou fragmenté


Yeux : Petits, avec de la peur ou impression de masque autour des yeux.


Vocabulaire : « nul », « rien », « inexistant », « disparaître »


Caractère : Détaché du matériel, Perfectionniste, intellectuel . Passe par des phases de grand Amour, et des phases de haine profonde. Ne croit pas à son droit d’exister. Difficultés sexuelles. Se croit nul, sans valeur. Recherche la solitude. Effacé. Capacité de se rendre invisible. Trouve différents moyens pour fuir. Part en astral facilement. Se croit incompris. Difficulté à laisser vivre son enfant intérieur.


Plus grande peur : la panique


Alimentation : appétit coupé par les émotions ou la peur. Petites portions. Pour fuire : sucre, alcool, ou drogue. Prédisposition à l’anorexie.


Maladies possibles : Peau. Diarrhée. Arythmie. Cancer. Problèmes respiratoires. Allergies. Vomissement. Evanouissement. Coma. Hypoglycémie. Diabète. Dépression. Suicidaire. Psychose.



 Caractéristiques de la BLESSURE DE L'ABANDON (non exhaustives)



Eveil de la blessure : Entre un et trois ans avec le parent du sexe opposé.Manque de nourriture affective ou du genre de nourriture désirée.

Masque mis en place pour se protéger : Dépendant


Corps : Long mince, manque de tonus, affaissement, jambes faibles , dos courbé, bras semblent trop longs et pendent le long du corps, parties du corps tombantes ou flasques


Yeux : Grands, tristes, regard qui tire.


Vocabulaire : « absent », « seul », « je ne supporte pas », « je me fais bouffer », « on ne me lâche pas ».


Caractère : Victime, fusionnel. Besoin de présence, d’attention de support et surtout de soutien. Difficulté à faire ou à décider quelque chose tout seul. Demande conseil et ne les suit pas nécessairement. Voix d’enfant. Difficulté à accepter un refus. Tristesse. Pleure facilement. Attire la pitié. Un jour joyeux, un jour triste. S’accroche physiquement aux autres. Psychique. Vedette. Recherche l’indépendance. Aime le sexe.


Plus grande peur : La solitude


Alimentation : Bon appétit. Boulimique. Aime les aliments mous, le pain . Mange lentement.


Maladies possibles : Dos. Asthme. Bronchite. Migraines. Hypoglycémie.Agoraphobie. Diabète. Glandes surrénales. Myopie. Hystérie. Dépression. Maladie rare qui attire davantage l’attention. Maladies incurables.



                                               Caractéristiques de la BLESSURE DE L'HUMILIATION (non exhaustives)



Eveil de la blessure : Entre un et trois ans avec le parent qui s’est occupé de son développement physique, en général la mère. Manque de liberté. Se sentir humilier par le contrôle de ce parent.


Masque mis en place pour se protéger : Masochiste


Corps : Gros, rondelet, taille courte, cou gros et bombé, tension au cou, à la gorge,aux mâchoires et aux pelvis. Visage rond et ouvert.


Yeux : Grands, ronds, ouverts et innocents d’un enfant.


Vocabulaire : « Etre digne », « être indigne », « petit », « gros »


Caractère : A fréquemment honte de lui-même et des autres ou peur de faire honte. N’aime pas aller vite. Connaît ses besoins mais ne les écoute pas. En prend beaucoup sur son dos. Contrôle pour éviter la honte. Se croît malpropre, sans cœur, cochon ou moindre que les autres. Fusionnel. S’arrange pour ne pas être libre car « être libre » signifie « illimité ». S’il est sans limite, il a peur de déborder. Joue à la mère. Hypersensible. Se punit en croyant punir les autres. Veut être digne. Vit du dégoût. Honte au niveau sexuel mais sensuel et n’écoute pas ses

besoins sexuels. Compense et se récompense par la nourriture.


Plus grande peur : la liberté


Alimentation : Aime les aliments riches en gras, chocolat. Boulimique ou plusieurs petites portions. Honte de s’acheter ou manger des gâteries.


Maladies possibles : Dos. Épaules. Gorge. Angines. Laryngites. Problèmes respiratoires. Jambes. Pieds. Varices. Entorses. Fractures. Foie. Glande Thyroïde. Démangeaison de la peau. Hypoglycémie. Diabète. Cœur.



                                                           Caractéristiques de la BLESSURE DE LA TRAHISON (non exhaustives)



Eveil de la blessure : Entre deux et quatre ans avec le parent du sexe opposé. Bris de confiance ou attentes non répondues dans la connexion amour/sexuel. Manipulation.


Masque mis en place pour se protéger : Contrôlant


Corps : Exhibe force et pouvoir. Chez l’homme. Epaules plus larges que les hanches. Chez la femme, les hanches plus larges et fortes que les épaules. Poitrine bombée. Ventre bombé.


Yeux : Regard intense et séducteur. Yeux qui voient tout rapidement.


Vocabulaire : « dissocié », « as-tu compris la question ? », « je suis capable », « laisse-moi faire tout seule », « je le savais », « fais-moi confiance », « je ne lui fais pas confiance ».


Caractère : Se croit très responsable et fort. Cherche à être spécial et important. Ne tient pas ses engagements et ses promesses ou se force pour les tenir. Ment facilement. Manipulateur. Séducteur. A beaucoup d’attentes. D’humeur inégale. Convaincu d’avoir raison et essaie de convaincre l’autre. Impatient. Intolérant.Comprends et agit rapidement. Performant pour être remarqué. Comédien. Se confie difficilement. Ne montre pas sa vulnérabilité. Sceptique. Peur du désengagement.


Plus grande peur : la dissociation ; la séparation ; le reniement.


Alimentation : Bon appétit. Mange rapidement. Ajoute sel et poivre. Peut se contrôler lorsqu’il est occupé mais perd le contrôle par la suite.


Maladies possibles : Maladie de contrôle et de perte de contrôle. Agoraphobie. Spasmophilie. Système digestif. Maladie finissant en « ite ». Herpès buccal.



Caractéristiques de la BLESSURE DE L'INJUSTICE  (non exhaustives)



Eveil de la blessure : Entre quatre et six ans avec le parent du même sexe. Etre performant et parfait. Blocage de l’individualité.


Masque mis en place pour se protéger : Rigide


Corps : Droit, rigide et le plus parfait possible. Bien proportionné. Fesses rondes. Petite taille serrée par vêtement ou ceinture. Mouvements rigides. Peau claires. Mâchoires serrées. Cou raide. Droit de fierté.


Yeux : Regard brillant et vivant. Yeux clairs.


Vocabulaire : « Pas de problème », « toujours/jamais », « très bon/très bien », « très spécial », « justement », « exactement », « sûrement », « d’accord ? »


Caractère : Perfectionniste. Envieux. Se coupe de son senti. Se croise souvent les bras. Performant pour être parfait. Trop optimiste. Vivant, dynamique. Se justifie beaucoup. Difficulté à demander de l’aide. Peut rire pour rien, pour cacher sa sensibilité. Ton de la voix sec et raide. N’admet pas qu’il vit des problèmes. Doute de ses choix. Se compare à mieux et à pire. Difficulté à recevoir en général. Trouve injuste d’en obtenir moins et encore plus injuste d’en recevoir plus que les autres. Difficulté à se faire plaisir, sans se sentir coupable. Ne respecte pas ses limites, s’en demande beaucoup. Se contrôle. Aime l’ordre. Rarement malade, dur pour son corps. Colérique. Froid et difficulté à montrer son affection. Aime avoir une apparence sexy.


Plus grande peur : La froideur


Alimentation : Préfère les aliments salés aux sucrés. Aime tout ce qui est croustillant. Se contrôle pour ne pas grossir. Se justifie et à honte lorsqu’il perd le contrôle.


Maladies possibles : Burn out (épuisement professionnel). Anorgasmie (femme).Ejaculation précoce ou impuissance. Maladies finissants en « ite », telles que tendinite, bursite, arthrite, etc… Torticolis. Constipation. Hémorroïdes. Crampes. Circulation du sang. Foie. Varices. Problèmes de peau. Nervosité. Insomnie.Mauvaise vision.


∞ De la peur fondamentale de l’être humain : La Mort.


∞ Des liens bloquants et parfois toxiques avec la mère puis du père



L’intégration des Eléménts :


∞ La purification, la connexion et l’harmonisation énergétiques des corps physiques et subtils par les 5 éléments :La Recherche de son équilibre intérieur et par voie de conséquence son équilibre extérieur, avec l’intégration des éléments. Voici ce que les éléments vous apportent lorsqu’ils sont en équilibres ou en déséquilibres. (source de Tenzin Wangyal Rinpoché)




 L’EAU : En équilibre, on expérimente le bien-être à l’intérieur de soi et dans sa vie. Un ressenti de fluidité, d’évolution avec aisance à travers les évènements et les relations de la vie. Meilleure acceptation des situations. Joie et satisfaction d’être en vie. Plaisir de vivre.


En excès : Beaucoup de sensations et d’émotions. Sans limite. Evite les responsabilités et se laisse porter par la vie. Noyé dans l’insouciance.Manque de créativité. Diminution de la clarté d’esprit. Lymphatisme. Lenteur. Envahissement des émotions, de la sensibilité exacerbée. Apitoiement sur soi-même.


En carence : Malaise intérieur. Manque de joie. Gêne en présence d’autrui. Perte du plaisir. Peau très sèche. Voix sèche. Aridité du cœur.


INTEGRATION : Développement de l’aspect affectif, ouverture du cœur. Le développement suprême est la sagesse semblable au miroir.




LA TERRE : La terre est la base de notre vie humaine. Les qualités de la terre sont la lourdeur, la solidité, la compacité, la sécurité, l’enracinement, l’ancrage, la stabilité, la confiance, la paix, la persévérance, l’autonomie.


En excès : Lourdeur, pesant, paresseux et faible, solidifié, incapable de bouger, dépression, prosaïque et manque de créativité, difficulté de changement, insensibilité, manque d’inspiration, l’ignorance.


En carence : Pas enraciné, flottant, éthéré, agité, jamais finir ce qui est commencé, insatisfait, à la recherche d’une sécurité ou d’un lieu de vie


INTEGRATION : Permet de retrouver l’esprit clair, enraciné dans le silence, non agité, la lumière et la couleur sont plus nettes, meilleure concentration. Sagesse et équanimité sont au rendez-vous.




LE FEU : En équilibre, le feu donne la capacité de créer, de former des projets et de les accomplir. L’intuition, L’enthousiasme, L’excitation sont les attributs du feu. Bonheur dans le travail et à la réalisation. Il est connecté à la félicité, à la béatitude corporelle et au bonheur des expériences d’éveil. La félicité de l’être est l’expérience supérieure du feu.


En excès : Grande agitation. Irritabilité. Impulsivité. Agir sans réfléchir. Colère. Absence d’enracinement. Rapidité de mouvement. Instabilité. Difficulté d’endormissement. Débit de parole excessif et rapide. Enchainement d’idées. Manque de calme, de paix.


En carence : Absence de vitalité et d’inspiration. Aucun plaisir au travail. Aucun enthousiasme. Vie routinière et pesante.


INTEGRATION : Son expression suprême est le développement de la sagesse discriminante.




L’AIR : Le changement. Capacité de transformer le négatif en positif, la haine en Amour, la jalousie en ouverture, l’avarice en générosité, la fierté et l’égoïsme en paix. Curiosité et érudition, souplesse et intellect. Flexible. Si problème = Solution. Toutes sortes de communication.


En excès : Peu de stabilité ou de satisfaction (ex : toujours mieux ailleurs…..). Nervosité. Difficulté de concentration. Inquiétude et inconstance. Excessif. Tout l’un ou tout l’autre. 


En carence : Enlisement rapide dans les situations. Difficulté de changer les choses. Envahi par des inquiétudes et demeure.


INTEGRATION : Dans son aspect suprême, c’est la sagesse de l’accomplissement.



 L’ETHER : Tour naît de l’Ether, existe dans l’Ether et se dissout dans l’Ether. C’est un élément sacré qui prend forme en nous, sous forme de conscience. En équilibre, il y a de la place de la vie. Tout ce qui surgit peut-être accueilli. Assez de temps, assez de capacité affective, assez de tolérance. Les quatre autres éléments sont tous en harmonie. Il n’y a trop, ni assez. Pas dissocié de l’expérience ni complétement dépendant d’elle. Capacité de travailler à temps complet, d’avoir une famille, de prendre soin de son foyer, de méditer, de s’engager dans des pratiques spirituelles et de tout accueillir. Il y a de l’espace pour tout accueillir.


En excès : Être éthéré et ne pouvant pas être connecté aux autres éléments. C’est une perte de connexion totale. Perte de sens. Manque d’attention, manque de présence. Désorienter et tout semble sans intérêt. Le travail n’est pas important. La relation aux enfants est distante. Le conjoint n’est plus considéré que comme colocataire. Concentration très difficile.


En carence : Met sous la domination de tout ce qui surgit. Tout semble solide et impénétrable. Les petits problèmes deviennent envahissants et gros dévastateurs. Vite dépassé par l’organisation de la vie de tous les jours. Pas de temps pour s’occuper du travail, des enfants, des amis et prendre du bien-être.


INTEGRATION : connaissance de la nature et de l’Esprit. Nous sommes libres. Réalisons notre vraie nature. Connecté à l’essence et ne cherchant pas à l’extérieur la cause de nos difficultés.



∞ Des polarités : masculine et féminine,


L'activation :


Du couple sacré (l’Union des polarités)


∞ Des lois Universelles, telles que : L’Amour, la Vie, l’Abondance, la Joie, la Paix, la Prospérité et bien d’autres encore…..


Au préalable, nous établissons un bilan personnalisé de Psy-Corps-Energie®,( durée 2h, comprenant l’entretien et une séance d’énergie), afin de définir le parcours ensemble.

0